Vinya Sa Cudia

La Malvasia est une variété de raisin blanc classique de la Méditerranée qui date de plus de 2000 ans.

Son origine se trouve en Asie mineure et dans les îles grecques. L'auteur José Peñin, dans son magnifique livre sur les "Pieds de vigne du monde", la situe dans le Péloponèse, et plus précisément dans le Port de Monemvasia, qui donne son nom au pied de vigne. De là, les navigateurs et les marchands la répandirent à travers toute la Méditerranée, parvenant même à l'Atlantique jusqu'à l'île de Madère et aux Iles Canaries, étant la base du fameux vin de Madère et du Canary Sac, le favori de Shakespeare.

La plante est semi droite, ce qui lui donne une certaine élasticité face au vent, et grâce à sa grande vigueur, elle possède la capacité de résister au salpêtre de la mer qui dévaste les bourgeons des autres variétés moins appropriées. La maturation sous notre latitude se fait relativement tôt, la vendange ayant lieu au mois d'Août. Les grappes sont allongées et avec une graine de taille moyenne, et une production par cep inférieure à un kilogramme.

Sur la Côte Nord de Minorque, là où se trouve la propriété familiale de Sa Cudia Nova, chaque année, pendant de nombreuses journées, les vents de Tramontane soufflent jusqu'à 100 Km/heure, ce qui fait que nous cultivons notre Malvasia aussi bien dans des gobelets qu'en petits espaliers, dans le style Corse, avec un premier fil de fer de seulement 35 cm de haut.

Chez la "Compañfa Vitivinícola de Menorca" nous nous consacrons exclusivement à l'élaboration de vin blanc sec, avec le raisin même qui survit à la dure combinaison du sol d'ardoise, l'absence d'arrosage artificiel et les vents de Tramontane. Et tout cela, avec un modèle de Propriété durable dans le Parc Naturel de S'Albufera d'Es Grau, qui a reçu déjà plusieurs prix pour son importance en matière de diversification et d'avenir de la campagne majorquine.

Dans le verre, Vinya Sa Cudia démontre une couleur or pâle, un comportement glycérique et une sensation onctueuse de par sa structure.

A l'odorat, il se différencie par son arôme parfumé de fleurs blanches, qui est si intense qu'on le per?oit, même sans le lever.

Dans la bouche, il montre la puissance de son corps, en remarquant sa saveur fruitée de raisins et oreillons mûrs qui inondent toute la bouche, avec une persistance très longue.

Il est recommandé de le servir à une température qui ne soit pas inférieure à 10 degrés, étant l'accompagnement par excellence de la "Caldereta" (soupe paysanne) de langouste minorquine.